Journal de création

A l’occasion de la résidence de création au TAP d’Andromaque, 2010, Anne Théron et son équipe ont ouvert les portes des répétitions à 8 témoins. Ils sont invités à suivre de l’intérieur les étapes passionnantes de l’élaboration du spectacle.
Ils sont devenus les  témoins privilégiés d’un processus de création qu’ils souhaitent vous faire partager au moyen de textes, photos, vidéos.
Un blog qui se veut un journal de création collectif comme un journal intime à plusieurs mains, plusieurs sensibilités…

Quelques mots d’Anne Théron sur son projet :
Pourquoi monter ce texte aujourd’hui, considéré à juste titre comme un classique ? Parce qu’il interroge la guerre et la mémoire et que plus que jamais il fait sens. Dans un monde où les massacres s’enchaînent, comment les hommes peuvent à nouveau vivre ensemble, sinon par le pardon et l’utopie d’un ordre nouveau ?
Dans la pièce de Racine, quatre individus s’affrontent : une Troyenne, Andromaque, l’étrangère, et trois Grecs, Pyrrhus, Hermione et Oreste.
Andromaque est la prisonnière. Pyrrhus est le roi. Hermione est sa promise. Mais Pyrrhus est bouleversé par Andromaque. Hermione, elle, aime Pyrrhus. Et puis arrive Oreste, l’ambassadeur des Grecs, qui a toujours aimé Hermione et qui en une seule journée va faire exploser une situation figée depuis un an.
Anne Théron

Cet article a été publié dans Présentation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.