Journal de création

A l’occasion de la résidence de création au TAP d’Andromaque, 2010, Anne Théron et son équipe ont ouvert les portes des répétitions à 8 témoins. Ils sont invités à suivre de l’intérieur les étapes passionnantes de l’élaboration du spectacle.
Ils sont devenus les  témoins privilégiés d’un processus de création qu’ils souhaitent vous faire partager au moyen de textes, photos, vidéos.
Un blog qui se veut un journal de création collectif comme un journal intime à plusieurs mains, plusieurs sensibilités…

Quelques mots d’Anne Théron sur son projet :
Pourquoi monter ce texte aujourd’hui, considéré à juste titre comme un classique ? Parce qu’il interroge la guerre et la mémoire et que plus que jamais il fait sens. Dans un monde où les massacres s’enchaînent, comment les hommes peuvent à nouveau vivre ensemble, sinon par le pardon et l’utopie d’un ordre nouveau ?
Dans la pièce de Racine, quatre individus s’affrontent : une Troyenne, Andromaque, l’étrangère, et trois Grecs, Pyrrhus, Hermione et Oreste.
Andromaque est la prisonnière. Pyrrhus est le roi. Hermione est sa promise. Mais Pyrrhus est bouleversé par Andromaque. Hermione, elle, aime Pyrrhus. Et puis arrive Oreste, l’ambassadeur des Grecs, qui a toujours aimé Hermione et qui en une seule journée va faire exploser une situation figée depuis un an.
Anne Théron

Publicités
Publié dans Présentation

Alain – Texte

Un filage complet d’Andromaque est prévu à 18 h. 30. Tout ou presque a déjà été remanié, discuté, adopté, étudié et chronométré. Les tragédiens se concentrent comme des sportifs avant une compétition, chacun à sa manière : assouplissements, étirements, vocalises, bruits gutturaux, prostrations… On fait des essais de micros. Anne Théron veut qu’on fasse dans la dentelle : « ça va être au millimètre ». Chaque déplacement, mouvement, intonation, rictus même est prévu à l’avance : c’est du grand art, on vise la maitrise, voire la perfection ? Lire la suite

Publié dans Texte

Karine – Photo #6

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Photo

Danièle – Répétition #6

Peaufinage

Ce sont les dernières répétitions.
Tout doit être impeccable.
Essai des micros : quand les ouvrir et les fermer ?
Repère sonores pour les différents déplacements des acteurs.
Niveau du volume de la musique : «  Un certain niveau de volume sonore de la musique est nécessaire pour le public » explique Anne aux acteurs qui n’entendent plus très bien leurs partenaires. Lire la suite

Publié dans Texte

Claudine – Répétition #5

La séance à laquelle j’assiste ce jour est marquée par un « filage » qu’Anne Théron demande à ses 8 comédiens, après d’intéressants essais de lumière sur 2 passages de la fin de la pièce.
Un « filage sans le son » a-t-elle précisé. Et je me prépare (avec grand intérêt !) à une représentation muette qui ne conserverait que les jeux de scène, les gestes, les déplacements… : une représentation juste pour les yeux… Lire la suite

Publié dans Texte

Karine – Photo #5

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Présentation

Danièle – Répétition #5

Andromaque et Hermione

Depuis l’âge de douze ans, je n’avais relu ce texte qu’une fois.
Je n’avais donc que des souvenirs un peu flous concernant les personnages, à part Andromaque.
Et je l’ai retrouvée. Lire la suite

Publié dans Texte

Eveline – Répétition #3

Matière et espace

Fin de la récréation pour les « témoins » que nous sommes. Les comédiens, la « metteuse » en scène (tient-elle au féminin ou est-ce un détail pour elle ?), les techniciens lumière, son, la couturière, les assistants, sont de retour de Paris où ils ont travaillé d’arrache-vers…
Je les retrouve, apparemment semblables, même « décor », mêmes costumes, même texte…
Mais quelque chose a changé. Quelque chose de si fin, de si indéfinissable, que je cherche inconsciemment à le comprendre au deuxième filage. Lire la suite

Publié dans Texte